• Olivier

Un ciel orange au-dessus de la France et de la Suisse causé par le sable du Sahara

Mis à jour : mars 27

Samedi 6 février 2021. Nombreuses ont été les personnes surprises ce matin en ouvrant les volets. Le ciel s’était paré d’une magnifique couleur dorée.



Lever de soleil au travers de la brume matinale et du ciel nuageux?

Non, nous étions en train d’observer un phénomène météorologique rare: du sable en provenance du Sahara flottait dans le ciel dans une atmosphère mystérieuse. Plongeant ainsi le bassin lémanique dans une semi-pénombre qui n’était pas sans rappeler les minutes qui précèdent une éclipse solaire.


Mais pourquoi donc?

Suite à une violente tempête près du Maroc, le sable du Sahara a été transporté au-delà de la Méditerranée, remontant la vallée du Rhône pour s’étendre sur l’ensemble de la Suisse romande.



Phénomène exceptionnel?

Non plus. Mais suffisamment rare que pour pouvoir compter les années où il s’est produit. Selon les météorologues, ce phénomène serait annuel. Peut-être, mais certainement pas de cette ampleur. Du moins, je n’en ai pas le souvenir. Le temps de quelques heures de photo sur les rives du lac et j’étais couvert de la tête aux pieds d’une fine pellicule de sable fin orangé concentrée par la légère pluie qui accompagnait ce phénomène. Sans parler des véhicules qui semblaient plutôt rentrer d’une étape du Paris-Dakar que des courses du samedi.



Le ciel s’est donc teinté selon les régions d’une vive couleur orangée dès le lever du jour pour le plus grand bonheur des photographes, de Toulouse à Genève en passant par Marseille et Lyon. De nombreuses photos ont été publiées sur les réseaux sociaux montrant l’importance de ce phénomène.


De sortie ce jour-là pour poursuivre mon travail sur le Lac Léman, j’ai donc pu observer la réaction des capteurs de nos appareils photo face à une telle lumière étrange. C’était comme regarder le paysage au travers d’un filtre orange utilisé en photographie argentique noir et blanc.

Cette lumière étrange et inhabituelle contrastait parfaitement avec mon sujet du jour, les arbres penchés au-dessus de l’eau sur la rive française du lac Léman.


Au point que l’envie soudaine de capturer cet étrange moment en couleurs m’a effleuré. J’ai donc troqué mon regard monochrome habituel pour regarder le lac en couleurs.


Finalement, pas de grands changements tant la dominante jaune était forte. Beaucoup plus présente en photo que dans la réalité.

Le résultat s’apparente plutôt à des tirages sépia qu’à de la photographie couleurs conventionnelle.


Et je dois avouer que je me suis étonnamment plu à saisir ces instants dignes d’une autre planète. Vivement la prochaine tempête!

Pour aller plus loin:


Cet article vous a plus? N'hésitez pas à la partager sur les réseaux sociaux. Merci!

Copyright © 2021 Olivier Robert. Tous droits réservés | Politique de confidentialité 

Copyright © Olivier Robert Photo

A PROPOS...

Qui sommes-nous?

Nous contacter

Nous suivre sur les réseaux