• Olivier

8 conseils pour réussir vos photos de paysages en poses longues

Mis à jour : mai 7

La photographie de paysages est bien l’un des domaines les plus complexes de la photographie. Par sa diversité, ses techniques exigeantes et l’étendue des possibilités qu’elle offre, on comprend facilement pourquoi tant de photographes s’y investissent avec passion. En plus, elle constitue sans aucun doute l’un des moyens les plus efficaces d’observer, de prendre son temps et de réfléchir sur les splendeurs de notre monde.


8 conseils pour réussir vos photos de paysages en poses longues

Les techniques de poses longues fascinent le spectateur. Elles offrent des résultats toujours très appréciés du public lors d'expositions car elles transportent les visiteurs dans un univers irréel. Impossible à observer à l’oeil nu, cette accumulation du temps capturée exprime le mouvement dans des images pleines de quiétude, de solitude et d’effacement.


8 conseils pour réussir vos photos de paysages en poses longues

Mais encore faut-il en maîtriser les contraintes techniques qu’il est indispensable d’avoir à l’esprit lorsqu’on se lance dans la pose longue. Voici donc 8 conseils pratiques qui garantiront le succès de vos photographies.

  1. Abaisser le niveau de l’appareil

  2. Assurer une parfaite stabilité au trépied

  3. Superposer les filtres ND

  4. Sous-exposer ses photos

  5. Réduire le champs de vision à l’essentiel

  6. Choisir des conditions météo appropriées

  7. Compter mentalement le temps de pose

  8. Prendre plusieurs photos de différentes expositions


1. Abaisser le niveau de l’appareil

En général, le photographe de paysages se pose rarement la question de la hauteur de son appareil sur le trépied. Les scènes photographiées visant à restituer des portions larges du paysage, la hauteur de l’appareil n’influe que très peu sur le résultat final et la perception que le spectateur aura de l’image.


8 conseils pour réussir vos photos de paysages en poses longues

En photographiant des paysages en poses longues, il est possible d’influer de manière importante sur la qualité du résultat final en abaissant l'axe de prise de vues. C’est par exemple le cas lorsque vous photographier des surfaces d’eau (lac, mers,…).


Bien souvent la transparence de l’eau laisse percevoir le fond près des rives et rivages. Cet élément de composition peut être intéressant ou non selon ce que le photographe souhaite restituer de la scène observée.



Mais en général, on préfèrera une surface d’eau parfaitement lisse, dépourvue de toute texture automatiquement créée par la présence des rochers, de galets ou de sable. L’exposition prolongée de la photo tend à accentuer la présence de ces éléments perturbateurs.



En abaissant votre appareil de quelques dizaines de centimètres, il est alors possible d’éviter la présence du fond de l’eau en utilisant la réflexion de la lumière sur la surface. Agissant comme un miroir, l’eau devient opaque et masque la faible épaisseur d’eau. Il en résulte une image à l’avant-plan plus doux et qui concentre le message sur le sujet principal.


8 conseils pour réussir vos photos de paysages en poses longues

Dans des cas extrêmes, il est possible de descendre l’appareil jusqu’à la surface de l’eau. Le résultat est alors assez spectaculaire et peu conventionnel. Cela suppose de recourir à un trépied qui permet une ouverture maximum, presqu'à plat tout en conservant sa rigidité. La colonne centrale est alors bien sûr amovible, comme sur ce modèle haut de gamme.


8 conseils pour réussir vos photos de paysages en poses longues

Mais attention à ne pas abuser de ce principe. Il est à réserver à des cas exceptionnels où le sujet le nécessite. Comme par exemple pour mettre en évidence l’aspect “flottant” d’un objet à quelques centimètres de la surface, ou encore accentuer l’effet de grandeur du sujet dans l’image.

8 conseils pour réussir vos photos de paysages en poses longues

2. Assurer une parfaite stabilité au trépied

Inutile de le préciser, les trépieds sont nos amis pour la vie. Posséder un trépied de qualité est aussi important que de disposer d'un appareil ou d'objectifs de qualité.

Assurer une parfaite stabilité à son équipement est donc la clé pour des photos réussies.

Ce conseil peut sembler banal mais, par expérience, on se contente bien souvent de déployer son trépied sans se préoccuper de savoir si il est bien stabilisé en misant sur sa robustesse. Ce qui n'est pas un problème lorsqu'on photographie sur des surfaces dures mais ce n'est pas toujours le cas. Aussi, il faudra opter pour du matériel de qualité en aluminium ou en fibres de carbone. Ces trépieds étant les plus rigides et par conséquent les plus stables, ils assureront un maintien parfait de la position quelque soit l'angle de prise de vue.


8 conseils pour réussir vos photos de paysages en poses longues

Malheureusement, les micro mouvements de basculement du trépied qui s’enfonce dans un sol meuble sont imperceptibles et se répercutent dans l’image en flous de bouger qu’il est bien sûr impossible de corriger en post-production. Il est donc essentiel de poser tant que possible son trépied sur des surfaces dures, comme des rochers ou des galets au fond de l'eau par exemple.



Dans l’hypothèse où vous photographiez sur du sable ou dans la neige, n’hésitez pas à enfoncer solidement le trépied en le fichant énergiquement dans le sol puis seulement d’y fixer l’appareil.

8 conseils pour réussir vos photos de paysages en poses longues
8 conseils pour réussir vos photos de paysages en poses longues

Ceci est encore plus important lorsque vous photographiez sur des plages en posant le trépied dans le sable humide ou directement dans l’eau. Les allers et venues des vagues rendent le sol plus meuble qu’il ne le paraît. Le trépied s’enfonce alors aléatoirement de quelques millimètres dans le sable sans que vous ne vous en aperceviez. Ce qui est suffisant pour anéantir votre travail patient et ruiner vos photos.


8 conseils pour réussir vos photos de paysages en poses longues

Lester votre trépied

Certains trépieds disposent d’un crochet de lestage sous la tige centrale, comme par exemple les trépieds GITZO. Cet accessoire est très utile pour renforcer la stabilité de votre trépied. N’hésitez pas à l’utiliser en y accrochant par exemple votre sac à dos. Ainsi lesté, le trépied ne devrait plus bouger et offrira aussi une meilleure résistance au vent lorsque vous photographiez dans des conditions difficiles (en hiver, sur les côtes sauvages, le long de lacs et rivières dégagées, etc.).

8 conseils pour réussir vos photos de paysages en poses longues

Une position correcte

Enfin, il est important de rappeler qu’un trépied se pose toujours avec une jambe vers l’avant, c’est à dire dans l’axe de l’objectif. Ceci afin d’éviter le basculement de l’ensemble (trépied + appareil) vers l’avant et la chute inévitable. De nombreux photographes ont fait l’expérience malheureuse de voir leur appareil basculer lorsqu’ils n’étaient pas juste à côté pour le rattraper. Ils finissent en général dans l’eau puisque nous effectuons la plupart de nos poses longues près de l’eau. Les conséquences sont importantes et ces accidents peuvent endommager irrémédiablement nos boitiers photos. Pensons-y!


8 conseils pour réussir vos photos de paysages en poses longues

3. Superposer vos filtres ND

Les filtres sont des accessoires qui deviennent vite indispensables en photographie de paysages. Il existe plusieurs catégories de filtres qui correspondent à des besoins ou expressions artistiques différentes. On notera essentiellement les filtres UV, les filtres ND, les filtres dégradés (neutres et colorés) et les filtres polarisants.


8 conseils pour réussir vos photos de paysages en poses longues

Pour effectuer vos poses longues vous aurez obligatoirement besoin de recourir aux filtres ND (Neutral Density). Qu’ils soient circulaires (à visser sur l’objectif) ou rectangulaires (à insérer dans un porte-filtre), ces accessoires permettent de ralentir l’exposition de l’image et induire de ce fait un flou de bouger des éléments en mouvement.

L’accumulation des mouvements de l’eau résulte en une surface parfaitement lisse et le mouvement des nuages résulte en de longues traînées s’étirant à l’infini. Ces effets sont particulièrement recherchés dans la photo de paysages en poses longues pour l’expression artistique qu’ils offrent. Encore faut-il savoir comment utiliser ces effets au bénéfice de l’image et donc, de maîtriser l’usage de ses filtres.


8 conseils pour réussir vos photos de paysages en poses longues

Afin de faire face à toutes les situations de luminosité, il est nécessaire de disposer de plusieurs filtres de densités différentes. Le photographe pourra aussi, sil il le souhaite, investir dans des filtres ND variables. Ces derniers permettent de ne pas s’encombrer de plusieurs filtres dans le sac à dos et offrent un niveau d’ajustement de la densité précis selon les besoins de l'image. Cependant, ils ne sont pas toujours de la même qualité que les filtres indépendants que je recommande vivement.


8 conseils pour réussir vos photos de paysages en poses longues

Il sera nécessaire de s’équiper au minimum de filtres neutres ND4, ND8, ND64, ND100, ND400 et ND1000 afin de pouvoir répondre à toutes les situations que vous pourriez rencontrer en poses longues.


Notre oeil s’habitude très facilement aux variations de luminosité et est incapable d’en percevoir les moindres fluctuations. Alors que la cellule et le capteurs de nos appareils sont faits pour justement percevoir ces variations infimes.

Il existe de nombreuses marques de filtres que nous avons abordées dans nos précédents articles à ce sujet, telles que HOYA, NISI, POLAR PRO, COKIN pour les plus classiques mais aussi l’excellente marque URTH, engagée quant à elle dans une démarche éco-responsable de reforestation.


8 conseils pour réussir vos photos de paysages en poses longues

Décuplez votre créativité

A moins de se destiner à la photo de nuit qui ne requiert pas de filtres ND mais d'autres types de filtres, en s’équipant des valeurs de filtres ND mentionnées ci-dessus, le photographe aura à sa disposition un potentiel créatif infini pour ses paysages. Cependant, j’ai souvent observé de nombreux photographes se contentent d’un seul filtre ND qu’ils fixent sur leur objectif et conservent tout au long de la journée en pensant que c’est suffisant. Or, ce n’est pas le cas. Il faut idéalement refaire sa mesure à chaque image et fixer ensuite le filtre de densité adéquat selon l’effet souhaité.

Cependant, en poses longues, il est possible de multiplier sa créativité à l’infini en ayant recours à quelques techniques dont l’efficacité sera prouvée au fil du temps et de l’expérience du photographe.


8 conseils pour réussir vos photos de paysages en poses longues

En superposant vos filtres ND, vous pouvez augmenter drastiquement le temps de pose et obtenir des effets spectaculaires.

Les poses peuvent alors durer jusqu’à une heure en pleine journée et plusieurs heures le soir. Pour ce faire, il faudra retenir de fixer en premier le filtre le plus dense. Dans notre sélection de valeurs ci-dessus, on fixera donc un ND400 ou un ND100 en premier.


8 conseils pour réussir vos photos de paysages en poses longues

En fixant ensuite un ND4 ou un ND8 sur le ND100 ou ND400, on obtiendra les meilleurs résultats. Il faut noter que la sensibilité du capteur diminue un peu à mesure que le temps de pose augmente. Aussi, il faudra considérer un ND8 comme un ‘ND10’. Ce qui facilitera aussi le calcul mental de temps d’exposition.


8 conseils pour réussir vos photos de paysages en poses longues

On évitera toutefois de superposer des filtres sur un ND1000 car, d’expérience, la densité devient vraiment trop importante et requiert alors un temps de pose dépassant la capacité de nos appareils (batteries, temps de poses maximum de certains boitiers APS-C).


Astuce: ne craignez pas non plus de poser plus longtemps que ce que la cellule et votre calcul supposent en réalité.

La pose longue, surtout la pose très longue, a une grande tolérance à l’exposition. Et il est bien souvent plus concluant de laisser l’obturateur ouvert quelques secondes de plus en comptant mentalement. Elles ne seront pas abusives et seront bienvenues lors du post-traitement de l’image.


8 conseils pour réussir vos photos de paysages en poses longues

4. Sous-exposer ses photos

Ce conseil peut sembler bizarre et pourtant il est la clé d’une photographie en poses longues qui interpellera vos clients ou visiteurs lors d'expositions.

La photographie en poses longues a quelque chose d’aléatoire dans le résultats lors de la prise de vues et c'est ce qui en fait son charme. Bien qu’elle ait une grande tolérance à l’exposition ‘approximative’, elle peut aussi, dans certains cas, mener à des surexpositions indésirables et involontaires. Même si le résultat semblera correct sur l’écran de contrôle de l’appareil, il n’en sera rien lorsque vous développerez vos images dans Photoshop ou Lightroom.

La formation Photoshop ultime et disponible à vie

Vous constaterez alors avec dépit que certaines parties de l’image sont ‘brûlées’ ou absentes lors de forte luminosité, précisément là où vous souhaitiez conserver certains détails.

8 conseils pour réussir vos photos de paysages en poses longues

La magie de la pose longue est intéressante pour les résultats surréalistes qu’elle offre. Mais malheureusement, elle a aussi quelques limites. Surtout si vous photographiez avec des capteurs plus petits (APS-C) qui auront une moins bonne capacité à restituer les lumières hautes.

Aussi, je recommande de légèrement sous-exposer ses photos à la prise de vue. Vous pourrez ainsi conserver un meilleur détail de l’image.

Il sera toujours possible d’améliorer l’exposition ou la luminosité de l’image en post-traitement. A l’inverse, il ne sera pas possible de récupérer des détails effacés par le processus de poses trop longues.


8 conseils pour réussir vos photos de paysages en poses longues

En général, en suivant les conseils de superposition de filtres abordés plus haut, vous devriez naturellement obtenir des images légèrement sous-exposées. Et même si elles apparaissent sombres sur l’écran de contrôle de l’appareil, ce n’est pas un problème (si vous enregistrez vos fichiers en format RAW).


8 conseils pour réussir vos photos de paysages en poses longues

Ces conseils sont surtout efficaces en photographie noir et blanc. La photographie en couleurs demandera un peu plus de vigilance dans les sous-expositions afin de conserver un maximum de dynamique dans le spectre des couleurs.


8 conseils pour réussir vos photos de paysages en poses longues

5. Réduire le champs de vision à l’essentiel

La qualité de l’expression qui se dégage d’une photographie en pose longue est bien souvent liée au minimalisme qu’elle véhicule. Moins il y aura d’objets dans l’image finale, plus l’intensité de l’expression artistique sera grande et appréciée. Il est donc essentiel de se poser la question de ce qu’on souhaite mettre en valeur dans l’image avant d’installer son trépied et de choisir son objectif.


8 conseils pour réussir vos photos de paysages en poses longues

Bien souvent, le photographe débutant souhaite montrer la totalité d’un paysage en pensant que la pose longue en affirmera les détails. Mais en réalité, ce n’est pas la façon la plus appropriée de générer des images qui auront un impact fort sur le public. La photo de paysages et la photo de paysages en poses longues sont 2 disciplines distinctes. D’accord, elles ne sont pas si éloignées l’une de l’autre mais leur but est différent.

La formation Lightroom ultime et disponible à vie

Aussi, en poses longues, je recommande de limiter son champs de vision à l’essentiel. C’est à dire de le limiter à l’objet que l’on souhaite mettre en valeur et d’en ‘éliminer’ le contexte direct tout en préservant l'harmonie des proportions. Pour ce faire, le photographe devra choisir sa position de manière précise afin d’éviter tant que possible d’inclure des éléments perturbateurs.


8 conseils pour réussir vos photos de paysages en poses longues

Ensuite, il choisira son objectif en fonction de l’importance qu’il souhaite donner à cet objet dans l’image. Recourir à un grand angle est une bonne idée car il permettra d’accentuer l’impression de grandeur ou d’éloignement du sujet. Mais le grand angle n’est pas toujours le meilleur choix en poses longues. Il vaut parfois mieux recourir à des focales plus importantes pour photographier les paysages lacustres, comme le classique 50mm, un 80mm ou encore un 100mm afin d’isoler au maximum le sujet dans l’image.


8 conseils pour réussir vos photos de paysages en poses longues

Choisir son format final

Le choix du format final de la photographie est aussi crucial avant de prendre la photo. La pose longue s'adapte très bien à tous les formats d’images. Que ce soit le format carré, rectangulaire 3:2 ou 4:3, en horizontal ou en vertical, le format 16:9 ou encore les panoramas, une photo en pose longue trouvera aisément son champs d’expression. Mais il est essentiel de décider du format final avant de déclencher. Ceci permet de se positionner en conséquence et composer son image en réduisant le champs visuel à sa plus simple expression.

Si ce travail est bien fait lors de la prise de vue, vous ne pourrez en général pas recadrer l'image en post-production sans dégrader le message de la photo ou sa force d’expression. Le minimalisme, contrairement à ce que l’on pourrait croire, doit essentiellement être pensé sur le terrain. Les proportions du sujet ou des éléments composant la scène sont fondamentaux et supportent très rarement un autre format que celui pour lequel ils ont été pensés.

6. Choisir des conditions météo appropriées

Entendons-nous bien, la photographie en poses longues peut s’accommoder de tout type de temps et peut évidemment être réalisée aussi bien par beau temps que les jours de pluie. Néanmoins, les poses longues véhiculent une part de mystère dans la mesure où le résultat transmet une interprétation de la réalité.


8 conseils pour réussir vos photos de paysages en poses longues

L’oeil étant incapable d’une telle prouesse, le message transmis par une pose longue bénéficiera grandement de conditions météo difficiles. La pluie, les brumes ou le brouillard, les chutes de neige, les ciels chargés sont autant d’éléments qui appuieront l’aspect dramatique de la scène.


8 conseils pour réussir vos photos de paysages en poses longues

En poses longues, la photographie couleurs s'accommode plus facilement de scènes ensoleillées que la photo en noir et blanc. Cette dernière supporte en effet assez mal les ciels bleus ou le grand soleil qui projettent des ombres sur les surfaces photographiées.

8 conseils pour réussir vos photos de paysages en poses longues

Un processus de lenteur naturel

L’esprit associe la pose longue à un manque de lumière. De ce fait, photographier un paysage en poses longues par beau temps a quelque chose de contradictoire qui se ressent immédiatement dans l’image. En effet, nos capteurs requièrent des temps de poses plus longs lorsqu’il s’agit de photographier une scène de brume, une averse ou un ciel sombre. Photographier ces scènes en poses longues revient juste à accentuer ce processus de lenteur naturel.


8 conseils pour réussir vos photos de paysages en poses longues

En recourant à des filtres neutres (ND), le photographe ne fait que d’ajouter un peu de cette lenteur dans l’image. Le résultat semble parfaitement naturel et compréhensible, même par des spectateurs qui ne connaissent rien à la photo.

8 conseils pour réussir vos photos de paysages en poses longues

Lors de journées ensoleillées en revanche, ajouter de nombreux filtres sur son objectif pour tenter de récupérer quelques secondes de poses résultera en une image artificielle peu compréhensible. Si tel est le souhait du photographe, alors mieux vaut jouer de cet artifice en le poussant à son extrême. En utilisant les ombres inévitables comme des sujets en soi ou comme un moyen de renforcer la présence du sujet, le résultat peut être surprenant et particulièrement graphique, même à la surface de l'eau.


8 conseils pour réussir vos photos de paysages en poses longues

Chaque photographe aura sa théorie personnelle sur ce point. Mais je recommande aux débutants en poses longues de réserver leurs sorties photo aux journées non ensoleillées et de faire aussi leur expérience les jours de pluie. Une fois les résultats comparés, je suis persuadé qu’ils partageront ces principes.

8 conseils pour réussir vos photos de paysages en poses longues

7. Compter mentalement le temps de pose

Arrêtons de tout calculer avec une précision d'horloger. La photographie en poses longues est propice à la réflexion personnelle, à la contemplation de ces paysages ou encore à la méditation. De ce fait, l’expérience jouera un rôle fondamental dans la qualité de ce que nous produisons. Avec l'expérience, le photographe pourra se dégager de toute contrainte et estimer presque immédiatement le temps de pose nécessaire en fonction de la lumière ambiante.


8 conseils pour réussir vos photos de paysages en poses longues

Naturellement, nos boitiers étant faits principalement d’électronique, nous devons assurer un minimum de travail préalable en mesurant correctement l’exposition de la scène. Mais une fois la mesure faite et les filtres adéquats fixés sur l’objectif, il ne nous reste plus qu’à compter tranquillement les secondes qui s’égrainent sans se préoccuper de la précision.


8 conseils pour réussir vos photos de paysages en poses longues

Inutile de recourir à des chronomètres ou encore de regarder des dizaines de fois l’écran LED de votre boitier (si vous utilisez un boitier moderne) pour vérifier le chrono. La photographie en poses longues a une grande tolérance. Plus le temps de pose sera long, plus vous aurez de marge possible et plus vous pourrez permettre quelques secondes de poses supplémentaires. Aussi, dès 3 ou 4 minutes de pose, vous pouvez largement vous satisfaire d’un calcul mental, par définition plus approximatif qu’un chronomètre, tout en étant garant d’un bon résultat.

Tout d’abord parce que les filtres ND, aussi bonne soit leur qualité, ne sont pas parfaitement calibrés. Ils donnent une indication de la multiplication du temps tout au plus. Ensuite, parce que nos objectifs ne réagissent pas tous de la même manière. Si vous utilisez par exemple des objectifs à obturateur central, il n’est pas rare de voir des différences dans la vitesse d’obturation à mesure que ces objectifs vieillissent. Ce qui en fait tout leur charme et raison pour laquelle, je reste fidèle à ce matériel mécanique.


Si vous utilisez des objectifs haut de gamme japonais, là encore, en fonction de leur qualité, ils ne réagiront pas de la même manière à l’accumulation de lumière. La finition et la qualité de leurs lentilles internes influent énormément sur les temps poses.


8 conseils pour réussir vos photos de paysages en poses longues

Les poses longues sont donc une invitation à la réflexion sur les paysages photographiés. C’est en quelques sortes le culte de la lenteur photographique. Raison pour laquelle, les boitiers moyens formats sont particulièrement adaptés car ils requièrent plus de temps à la préparation et à l’utilisation. Ils invitent à réfléchir davantage à ce que représente l’acte photographique.

8. Prendre plusieurs photos de différentes expositions

Malgré tout le soin que nous apportons à nos prises de vues, et bien que nous recourrions aux filtres pour assurer à nos poses longues des temps d’exposition suffisamment longs, nous sommes inévitablement confrontés aux problèmes de surexposition. Nos filtres ND sont là pour assurer un rendu parfaitement lisse des surfaces d’eau, des filés de nuages ou des flous de mouvement bien présents dans l'image. Ils ne permettent pas de garantir l’exposition correcte des ciels par temps clair. Il est commun de devoir agir en post-production afin d’atténuer la différence d’exposition entre le ciel et l’eau.


8 conseils pour réussir vos photos de paysages en poses longues

En suivant le conseil n°4 (Sous-exposer ses poses longues), vous ne devriez en général pas rencontrer de problème en post-production et garantir une qualité suffisante d’informations de l’image à la prise de vues. Mais dans certains cas, comme par exemple lors de forte luminosité (ce qui ne signifie par toujours des journées ensoleillées), il sera prudent d’effectuer 2 ou 3 captures de la même scène avec des temps de poses différents.

Si on reprend le cas d’un paysage lacustre, il sera utile d’effectuer une prise de vue en se concentrant sur le ciel et une autre en se focalisant sur l’eau. En combinant en post-production la partie correctement exposée de chaque photo, et en jouant sur l’opacité des calques (Photoshop) vous obtiendrez une photographie parfaite. Les détails de l’images seront conservés et le mouvement des nuages (si c'est le cas) sera parfaitement en relation avec la tranquillité de l’eau.


8 conseils pour réussir vos photos de paysages en poses longues

En conclusion

Ces conseils sont issus de nombreuses années d’expérience en photo de paysages et en poses longues. Ils ne sont en aucun cas exhaustifs et j’invite chaque photographe à faire sa propre expérience et à en dégager sa théorie. Ces conseils visent à aider les photographes qui débutent en photo de paysages et qui souhaitent investir du temps dans l’apprentissage des techniques de poses.


8 conseils pour réussir vos photos de paysages en poses longues

Aussi, en appliquant ces conseils, vous ne devriez jamais rencontrer de déception en développant vos photos sur ordinateur. Et le temps que vous passerez sur le terrain sera en général bien investi. Photographier le monde avec lenteur a quelque chose d’exceptionnel, d’indescriptible et garantit des résultats qui rencontrent beaucoup de succès auprès du public ou lors d'expositions. De plus, ces techniques obligent le photographe à prendre du temps, à s’extraire de la précipitation quotidienne de nos journées tout en réfléchissant profondément à ce qu'il est en train de produire.


Je vous souhaite donc d’excellents moments d’observation et de réflexion devant les beautés naturelles qu’offre notre belle planète.
8 conseils pour réussir vos photos de paysages en poses longues

Cet article vous a intéressé? N'hésitez pas à le partager sur les réseaux sociaux. Votre aide est précieuse pour nous permettre de continuer notre travail. Merci d'avance.