• Olivier

Japon: photographier le Jardin Momijidani Teien à Wakayama

Mis à jour : il y a 3 jours

Les jardins sont sans aucun doute parmi les lieux les plus touristiques du Japon. Ils sont bien souvent aussi sur la longue liste des spots à photographier pour tout photographe de paysages qui se rend dans ce pays pour la première fois. Et c’est bien compréhensible. Ces jardins sont la représentation philosophique et miniature de paysages imaginaires ou interprétés par les jardiniers paysagistes qui les ont conçus. Leur sens de la composition et de l’évocation mystérieuse de paysages lointains laisse le visiteur rêveur.


Japon: photographier le Jardin Momijidani Teien à Wakayama

La maîtrise absolue de tous les éléments naturels qui composent ces jardins japonais est spectaculaire et sans égale. Tout semble être à sa place. Même les éléments les plus sauvages semblent parfaitement domestiqués.

Transporté dans un univers modélisé, le photographe se régale de ces compositions représentant tantôt la mer, tantôt des montagnes couvertes de forêts. Ponts, lanternes, plages de galets et pavillons ponctuent ces paysages reconstitués.


Japon: photographier le Jardin Momijidani Teien à Wakayama

La puissance évocatrice de ces espaces pourtant paisibles est plus que jamais propice à la réflexion, au calme ou à la méditation. Tous les ingrédients sont donc réunis pour satisfaire les photographes les plus exigeants.


Japon: photographier le Jardin Momijidani Teien à Wakayama

Nous avons déjà parlé de nombreux jardins du Japon qui offrent des scènes spectaculaires pour la photo. Que ce soit pour leurs contrastes, leurs perspectives, leur structure ou leurs palettes de couleurs. Même si tous les jardins du Japon sont intéressants et méritent un visite, ils ne sont pas tous pour autant adaptés à la photographie de paysages.


Japon: photographier le Jardin Momijidani Teien à Wakayama

Parmi les plus remarquables, nous pouvons citer le Jardin Yushi-en à Matsue, le jardin Ritsurin à Takamatsu, le jardin du Musée Adachi à Yasugi et le jardin Shukkei-en à Hiroshima. Avec le Jardin Momijidani Teien, ils représentent 5 jardins incontournables pour la photographie de paysages.

Le Jardin Momijidani Teien est une perle de l’art paysager japonais.


Situé à Wakayama, dans la préfecture du même nom, il fait partie du parc qui entourent directement le château de Wakayama.


Brève histoire du Jardin Momijidani Teien

Le Momijidani Teien est avant tout un jardin de promenade typique de l'époque Edo (1603-1867). Ce style de jardins est connu sous le nom de Jardins de Daimyo, en référence aux seigneurs Daimyo qui sont à l’origine de la plupart des réalisations de ces imposants jardins sur des domaines privés. Le titre de Daimyo est le second plus haut rang de Samourai après le Shogun.


Japon: photographier le Jardin Momijidani Teien à Wakayama

Momijidani Teien a été réalisé par Tokugawa Yorinobu (1602-1671), le fondateur du shogunat Tokugawa, lorsqu'il est devenu le seigneur du domaine de Kishu (l'actuelle préfecture de Wakayama) en 1619.


Photographier le Momijidani Teien

Ce jardin est particulièrement célèbre pour sa collection d’érables momiji et ses azalées en fleurs. Abondamment présentes sous formes de massifs taillés, ces azalées, subtilement mêlées aux érables momiji, sont spectaculaires. L’ensemble se compose d’un grand bassin au bord duquel se trouve un pavillon de thé, et d’une promenade ombragée qui s’étend sur les reliefs du bassin et du jardin. Le bassin constitue la fin des douves qui entourent le parc du château.



Indéniablement, Momijidani Teien est propice à la photographie couleurs. Que ce soit en automne pour admirer les érables flamboyants ou au printemps pour se balader entre les tapis d’azalées en fleurs, l’inspiration est infinie.

Japon: photographier le Jardin Momijidani Teien à Wakayama

Les points de vues dignes d’intérêt pour la photo ne manquent pas. Le bassin est omniprésent dans l'image et équilibre les cadrages. Le pavillon de thé est évidemment au coeur de ce jardin, de par sa position et son architecture. Le photographe pourra profiter des nombreux sentiers de promenade pour profiter, selon la saison, des contrastes et des couleurs. Il est toutefois recommandé d’éviter la saison hivernale, peu propice à la photographie dans ce jardin.



Et si l’envie vous prend, n’hésitez pas à déguster un excellent thé matcha dans le salon de thé situé sur le haut du jardin. Un moment de détente très appréciable dans un contexte traditionnel.

Japon: photographier le Jardin Momijidani Teien à Wakayama

Comment se rendre au Jardin Momijidani Teien à Wakayama?

Partie intégrante du parc du château de Wakayama, le jardin n’est pas difficile à trouver. Il se situe à 30 minutes à pieds de la gare principale. La ville de Wakayama se situe quant à elle à 95 km de l’aéroport d’Osaka (1h20 en voiture) ou encore à 120 km de Kyoto (1h40 en voiture).

Japon: photographier le Jardin Momijidani Teien à Wakayama

La préfecture de Wakayama est l’une des plus riches en termes de découvertes et de patrimoine. Elle couvre une superficie de plus de 600 km2 et est découpées en 5 régions touristiques, toutes intéressantes pour la photo. Aussi, il est fortement recommandé d’y séjourner quelques jours afin de visiter par exemple les sites ci-dessous qui présentent d’excellents sujets photographiques.


Japon: photographier le Jardin Momijidani Teien à Wakayama

  1. Koyasan (le lieu sacré du Bouddhisme Shinto et son centre administratif)

  2. La Ville de Wakayama (son château et ses différents jardins)

  3. Arida - Yuasa - Hidaka (anciens villages et lieux d’origine de la sauce soja)

  4. Kumano (les routes du célèbre pèlerinage dans les montagnes de la péninsule de Kii)

  5. Shirahama - Kushimoto (les plus belles côtes et baies du Japon mais aussi ses formations rocheuses impressionnantes telles que l’île d’Engetsuto, les falaises de Sandanbeki ou les célèbres rochers Hashigui-iwa).


Pour aller plus loin:


imgv1-purple-1_1-1619088365971.png