• Diego

Genesis, Sebastião Salgado, Ed. Taschen

Dernière mise à jour : avr. 25

On ne présente plus le photographe Sebastião Salgado. Célèbre pour ses grands projets photographiques qui ont marqué le monde au travers d'expositions internationales, Sebastião Salgado n'était pas pour autant prédestiné à devenir photographe. L'acquisition de son premier appareil à 26 ans est le fruit du hasard. Un hasard qui a finalement bien fait les choses puisque, fort de quelques années d'expériences personnelles dans le monde de l'image, Sebastião Salgado se trouve une passion dévorante à devenir photographe professionnel. Il se met alors au travail et définit rapidement un style noir et blanc caractéristique qui identifie l'ensemble de son oeuvre.


Genesis, Sebastião Salgado, Ed. Taschen

Commençant tout d'abord par photographier la société brésilienne, à en dénoncer les dérives sociales liées à la pauvreté, à la précarité ou aux conditions de vie accablantes, il développera un intérêt à véhiculer un témoignage réaliste emprunt d'espoir. Son projet "La main de l'homme" réalisé en 1993 en est un exemple éloquent. Parti à la rencontre des travailleurs du monde entier, Sebastião Salgado rend hommage au travail manuel d'ouvriers oeuvrant dans des conditions indignes.


S'en suivra le projet Exodes en 2000, par lequel le photographe documente à sa façon les travers des sociétés en dénonçant l'émigration massive, la famine, les catastrophes naturelles mais aussi l'influence inéluctable de l'homme sur son environnement. GENESIS s'inscrit donc comme le 3ème projet majeur du photographe. Pendant plus de 8 ans, Sebastião Salgado s'intéresse aux conditions sauvages de la planète. Les paysages bien sûr mais aussi la vie animale primitive et les peuples encore préservés de l'influence du monde moderne.


Genesis, Sebastião Salgado, Ed. Taschen

Il créera ensuite l'Instituto Terra qui se donne pour mission de montrer non seulement les splendeurs de notre planète mais aussi les dommages causés par l'homme. Cet institut milite pour la sauvegarde des milieux sauvages encore préservés de notre planète.


Ce magnifique ouvrage symbolise tout le travail de Sebastião Salgado pendant 30 années lors desquelles il s'est rendu dans les contrées les plus reculées, bravant le danger et les conditions extrêmes pour rendre compte avec un talent rare de la vie de ces peuples indigènes qui vivent en symbiose parfaite avec le monde animal sauvage.


La puissance de la photographie noir et blanc à l'état pur.

Ses photographies monochromes sont caractérisées par les clairs-obscurs et la volonté de jouer de contrastes élevés pour accentuer le message. Souvent comparé aux techniques d'Ansel Adams (chacun jugera de cette comparaison), le travail de Salgado est une ode aux merveilles de notre monde.

Cet ouvrage GENESIS transporte le lecteur aux 4 coins de la planète. Des volcans des Galapagos à l'antarctique, de la jungle amazonienne aux plaines du Soudan, des volcans d'Afrique aux glaciers de l'Alaska, ce livre de 517 pages propose un voyage extraordinaire, hors du temps, entre le rêve et la réalité, dans des contrées où personne n'était encore allé.


A propos du photographe

Sebastião Salgado a commencé sa carrière de photographe professionnel à Paris en 1973 et a travaillé avec les agences de photographie Sygma, Gamma et Magnum Photos. En 1994, avec son épouse Lélia, il a fondé l'agence Amazonas images qui le représente en exclusivité. Les projets photographiques de Salgado ont été l’objet de nombreux livres et expositions dont Sahel, L’Homme en détresse (1986), Autres Amériques (1986), La Main de l’homme (1993), Terra (1997), Exodes (2000), Les Enfants de l’exode (2000) et Africa (2007).


  • Éditeur : Taschen (6 juin 2013)

  • Langue : Anglais

  • Relié : 517 pages

  • Dimensions : 25 x 4 x 36 cm


>DECOUVRIR OU ACHETER LE LIVRE GENESIS PAR SEBASTIAO SALGADO AUX EDITIONS TASCHEN <

imgv1-purple-1_1-1619088365971.png